Aller au contenu principal
Version: 21.10

Dév. de rapport

Compatibilité : BIRT 4.4.2

Ce guide a pour but de présenter les bonnes pratiques sur la mise en place d'un projet de reporting BIRT. Cette documentation s'adresse à des profils techniques qui souhaitent développer des rapports avec BIRT et Centreon MBI. Des connaissances en langage SQL sont requises. Dans ce guide vous trouverez :

  • Les principaux concepts de BIRT
  • Les différentes étapes de création d'un projet de rapport sous BIRT

Cette documentation ne décrit pas la réutilisation des bibliothèques de développement de Centreon MBI.

BIRT est un outil de création de rapport. Il permet de :

  • S'interconnecter à des sources de données multiples
  • Extraire des données pertinentes à partir de ces sources
  • Présenter visuellement ces données

image

BIRT vous permet de visualiser vos données métiers dans des tableaux ou des graphiques statistiques. Même si BIRT permet de connecter différentes sources de données dans le même rapport, cette utilisation n'est pas recommandée dans le cadre de calculs complexes ou d'agrégations. Dans ces situations, l'utilisation d'un ETL (Extract Transform Load) est plus adaptée.

Cette documentation aborde uniquement les concepts BIRT ainsi que le développement de rapports (la zone bleue dans le schéma ci-dessus).

Concepts de BIRT

Les sources de données "Data sources"

La conception d'un rapport peut nécessiter plusieurs sources de données issues de différents systèmes de stockage et accessibles par différents protocoles :

  • Fichiers plats (CSV)
  • sources de données JDBC (MariaDB, ...)
  • documents XML
  • services Web

BIRT vous permet aussi de développer vos propres sources de données alimentées par des objets Java ou Javascript.

Cependant, il est fortement recommandé de collecter, consolider et stocker vos données de reporting dans un seul type de sources de données (source de données MariaDB par exemple, avec peut-être plusieurs connexions à la base de données). Multiplier les sources de données dans un rapport entraînera des problèmes de performances et de maintenabilité. Il est conseillé d'utiliser au maximum deux types de sources de données différents dans le même projet de reporting BIRT (par exemple : JDBC et CSV).

Configuration d'une source de données:

image

Les jeux de données "Data sets"

Vous avez la possibilité d'extraire des échantillons de données d'une base de données ou d'un important fichier CSV. Le « data set » BIRT vous permet de sélectionner des données spécifiques depuis des sources de données plus ou moins complexes.

Les différents « data sets » propres à un rapport contiennent toutes les données nécessaires pour construire les éléments visuels du rapport (tableaux, graphiques,...).

image

Liens de données "Data binding"

Une fois les « data sets » créés, les données doivent être formatées dans le rapport. Pour obtenir un graphique ou un tableau contenant des données, il est nécessaire de réaliser un lien de données entre un "data set" et un composant graphique qui peut être un tableau ou un objet graphique.

Le lien de données copiera la structure du « data set » dans la configuration du composant visuel présenté dans le rapport. Il n'est pas nécessaire de copier la structure complète d'un « data set », seules les colonnes nécessaires peuvent être copiées. Le lien de données est réalisé lors de l'ajout d'un nouveau composant :

image

Si la structure du « data set » est modifiée, il est nécessaire de mettre à jour manuellement la structure du composant graphique pour appliquer les modifications.

image

Paramètres du rapport

Les paramètres de rapports sont des variables globales spécifiques à chaque rapport. Initialisées juste avant la génération du rapport, ils permettent de faire varier le contenu d'un rapport. Par exemple:

  • Spécifier deux paramètres de date qui permettent de générer les rapports sur différentes périodes de reporting
  • Dans le cas d'un rapport Centreon MBI, préciser en paramètre un groupe d'hôte pour lequel le rapport sera généré

Ainsi, un même rapport pourra présenter différentes statiques en fonction des paramètres.

Mise en page du rapport

Grille

Le composant grille « grid » est principalement utilisé pour l'agencement des composants graphiques dans un rapport.

Bonne pratique : placer chaque composant graphique du rapport dans une cellule d'une grille.

image

Tableau

Structure d'un tableau

Le tableau « table » permet d'afficher des statistiques organisés par lignes et colonnes.

Le tableau nécessite une liaison de données avec un « data set » permettant ainsi l'affichage de contenu dynamique.

image

  • En-tête (header row) : affiche le titre de la colonne ou des statistiques calculées à partir du contenu listé dans les lignes de détail. Cette ligne peut être répétée à chaque début de nouvelle page si le tableau s'étend sur plusieurs pages.
  • Détail (detail row) : Cette ligne est répétée pour chaque ligne (occurence) du « data set » auquel est lié le tableau.
  • Pied du tableau (footer row) : Inséré en fin du tableau, cette ligne permet également de calculer des statistiques en fonction des données listées dans les lignes de détail.
Groupement et agrégation de données

Un « data set » peut retourner beaucoup de lignes. Il est alors utile de pouvoir les trier, organiser et créer des sous-ensembles grâce aux fonctionnalités de groupage de données. Chaque groupe ajoutera 2 lignes :

  • En-tête du groupe (group header): initialise et identifie chaque sous-ensemble. Permet également de réaliser des calculs statistiques liés à ce sous-ensemble de données
  • Pied du groupe (group footer) : indique la fin de chaque sous-ensemble. Permet également de réaliser des calculs statistiques liés à ce sous-ensemble

image

Graphiques

La création d'un graphique (ou diagramme) se fait en 3 étapes:

Choix du type de graphique

image

La liaison de données

Le « data binding » avec un diagramme peut être réalisé de deux manières :

  • Lier directement un « data set » au graphique
  • Insérer le graphique dans une cellule de tableau permettant ainsi la liaison de données par héritage avec le « data set » du tableau »

image

L'héritage des données du composant parent est nécessaire lorsque l'on souhaite réutiliser les groupes et agrégations réalisées dans le composant parent. Les fonctions d'agrégations et de groupage sont beaucoup plus limitées dans le composant graphique.

Mise en forme

image

Les bibliothèques BIRT

Un rapport peut contenir un grand nombre d'objets. Il peut être nécessaire de ré-utiliser des composants développés pour un rapport spécifique dans de nouveaux rapports. Pour éviter de re-développer un même composant dans plusieurs rapports, il est possible de stocker ce composant dans une bibliothèque partagée et instancier cet élément chaque fois qu'il est nécessaire.

Les bibliothèques BIRT (fichiers *.rptlibrary) contiennent des objets qui seront partagés entre plusieurs rapports. Avantages :

  • gain de temps sur le développement de rapport
  • maintenance simplifiée : La mise à jour d'un composant dans la bibliothèque sera appliqué à tous les rapports utilisant ce composant
  • un composant issu d'une bibliothèque peut être surchargé dans un rapport afin d'en modifier l'apparence ou les paramètres

Principe de fonctionnement :

  • chaque projet de rapport a un dossier spécifique contenant toutes les ressources partagées et accessible via un chemin relatif (images, bibliothèques, CSS, ...)
  • l'explorateur de ressources de Eclipse BIRT permet de naviguer dans ces ressources et important les composants nécessaires grâce à un « glissé déposé » dans le rapport
  • les composants importés des bibliothèques sont identifiés dans le rapport à l'aide d'une icône spécifique

image

Les modèles BIRT

Le modèle de rapport (fichier .rpttemplate) est très différent de la bibliothèque BIRT. L'objectif du modèle est de fournir un point de départ pour la création d'un nouveau rapport. Le modèle peut contenir:

  • une mise en page spécifique
  • les en-têtes et pieds de page (« master pages » )
  • les sources de données
  • les « data sets »
  • des composants graphiques
  • des scripts

Chaque composant utilisé systématiquement dans chaque nouveau rapport peut être stocké dans un modèle. Ces composants peuvent également provenir d'une bibliothèque BIRT.

Le rapport créé à partir d'un modèle ne garde aucun lien avec le modèle utilisé : le contenu d'un modèle est dupliqué dans le nouveau rapport. Ainsi, une modification apportée au modèle n'aura pas d'impact sur les rapports déjà créés à partir de ce dernier.

Créer un environnement de developpement

Créer un espace de travail ( Workspace)

Au démarrage d'Eclipse, il est nécessaire de créer un espace de travail qui pourra contenir par la suite (si nécessaire) plusieurs projets de rapport BIRT. Il est conseillé de sélectionner un espace de travail différent du répertoire d'installation de Eclipse BIRT. Cette configuration permettra de changer plus facilement de version logiciel de BIRT tout en conservant les projets déjà créés.

Une fois l'espace de travail créé et avant de commencer la création du rapport, un projet de type « BIRT project » doit être créé. Il doit également contenir les deux répertoires suivants :

  • « reports » : contiendra tous les rapports (fichiers .rptdesign)
  • « Ressources » : contiendra tous les fichiers et composants qui seront partagés à vos rapports en spécifiant un chemin d'accès relatif depuis ce répertoire.

Créer un nouveau projet

Pour créer un projet BIRT, sélectionnez « File > New > Other projects », puis, dans l'assistant, sélectionnez « report project ».

image

Une fois le projet créé, ajoutez les deux dossiers principaux via un clic droit sur le projet dans l'onglet « navigator » :

image

Copier mainteant le contenu des répertoires reports (/usr/share/centreon-bi/reports) et resources (/usr/share/centreon-bi/Resources) de votre serveur de reporting dans les 2 répertoires qui viennent d'être créés dans le projet.

Le dossier de ressources

Pour chaque projet BIRT créé dans cet espace de travail, il sera nécessaire de définir dans les propriétés du projet la localisation du dossier « Resources » associé

image

La spécification de ce dossier dans les propriétés du projet permet l'accès aux composants partagés. Ces composants (data sources, data sets, paramètres de rapports, composant graphique, composant des bibliothèques BIRT, mais aussi modèles et images ou fichiers plats stockés dans ce répertoire), seront instanciés dans les rapports (.rptdesign) via le panneau « Ressource Explorer » :

Chaque composant importé dans un rapport (.rtpdesign) depuis les ressources partagées sera référencé par un chemin relatif. Ainsi, il sera possible de migrer le projet vers un autre espace de travail ou sur un serveur de reporting Centreon MBI sans se préoccuper des chemins d'accès. Par exemple, le fait que l'espace de travail soit situé dans « mes documents/MonProjet » n'a pas d'importance. Seuls les sous-dossiers et fichiers du projet doivent être figés.

Pour définir le dossier contenant les ressources partagés dans un projet, faites clic-droit sur votre projet dans le panneau « Navigator » puis cliquez sur « properties ». Définissez l'accès au dossier par : "<Current Project Folder>/Resources/". La variable "<Current Project Folder>" est initialisée automatiquement par Eclipse en fonction du projet courant.

image

Cette manipulation devra être réalisée à chaque fois :

  • qu'un nouveau projet est créé
  • qu'un projet existant est important dans un nouvel espace de travail (« workspace »)

Connexion aux bases de données

Introduction

Les informations de connexion aux bases de données sont définis dans les fichiers :

  • /etc/centreon-bi/cbis-profile.xml
  • /etc/centreon-bi/reports-profile.xml

Récupérez ces 2 fichiers et copiez-les sur votre poste de travail.

Modifiez les adresses IPs des 2 fichiers. Dans chaque fichier, il faut mettre à jour l'adresse à 2 endoits: une pour la base de centreon, et une pour la base centreon_storage.

  • Le fichier cbis-profile.xml doit contenir les adresses IPs du serveur de base de données de supervision
  • Le fichier reports-profile doit contenir les IPs du serveur de base de données de reporting

Modifiez les noms d'utilisateurs et mots de passe présents dans le fichier si necessaire.

Autorisez la connexions aux serveurs définis dans les 2 fichiers de profile depuis votre poste de travail.

Configuration de la bibliothèque L2_datasources

Important

Ne remplacer jamais le fichier L2_datasources sur le serveur de reporting par celui sur votre poste. Vous écraseriez la configuration vers les bases et rendrai Centreon MBI non fonctionnel (génération de rapports, ETL).

Tous les rapports utilisent la bibliothèque L2_datasources pour se connecter aux données. Il suffit donc de faire pointer cette bibliothèque vers les bons serveurs ( bases de données du serveur de supervision et bases de données du serveur de reporting).

Nous lions ensuite la bibliothèque L2_datasources aux fichiers de profile récupérés dans votre poste de travail et édités.

Pour cela, double cliquez sur la bibliothèque L2_datasource. Cette dernière s'ouvre dans l'espace de travail.

image

image

Cliquez sur "outline", et dérouler les Data Sources

image

Il s'agit ici de tous les datasources utilisés dans les rapports standard MBI.*

Double cliquez sur le data source Centreon, la pop-up suivante s'ouvre:

image

Dans "Connection Profile Store" Selectionnez le chemin du fichier report-profile.xml de votre poste de travail et validez.

La popo-up suivante s'ouvre:

image

Dans la zone texte, l'ensemble des sources de données présentes dans le fichier sont listés.

Dans ce cas, 2 sources de données sont listées: - Censtorage - Centreon

Selectionnez Centreon puis cliquez sur "BIRT JDBC Data Source"

image

Les informations présentes dans le fichier XML seront reprises.

Cliquez sur Test Connection pour vérifier la connexion à la base centreon.

Vous derriez avoir un message de connexion réussie:

image

En cas de message d'erreur faisant réference au Driver manquant, pensez à rajouter le driver MariaDB (.jar) dans menu manage driver.

image

image

Cette action est à effectuer une seule fois dans le projet. :::

Refaire la même chose pour les datasources: centreon_storage, centreon_live et centreon_storage_live

DatasourceFichier de profileProfil à sélectionner
Censtoragereports-profile.xmlCenstorage
Centreon_Livecbis-profile.xmlCentreon
Censtorage_Livecbis-profile.xmlCenstorage

Générer un rapport standard

Pour générer un rapport standard depuis l'environnement de développement, il suffit d'ouvrir le rapport en question en double cliquant dessus.

image

Maintenant que le rapport est ouvert, cliquez sur le button "View report" et selectionnez le format de sortie:

image

Une pop-up demandant de renseigner les paramètres du rapport

image

Le rapport sera donc généré sur le parimètre choisi (paramètres renseignés) au format de sortie selectionné.

image

Développez vos rapports en utilisant le modèle fourni par Centreon

Utilisation du template generic_component

Pour assurer la compatibilité des rapports que vous développez avec Centreon MBI, vous devez démarrer le développement de tous vos rapports en utilisant le modèle que nous fournissons. Ce modèle s'appelle "generic_component_script.rpttemplate" et est stocké dans "/usr/share/centreon-bi/Resources/templates" (par défaut). Il est indispensable car il rajoute automatiquement du script nécessaire au fonctionnement de votre rapport sur notre plateforme.

Pour être en mesure d'utiliser ce modèle, vous devez :

  • Récupérer le fichier sur le serveur de reporting et le placer dans le dossier "Resources/template" de votre projet BIRT : "/Resources/templates/generic_component_script.rpttemplate"

  • Faire un clique droit sur ce fichier et cliquer sur "Register Template with New Report Wizard"

    image

  • Pour chaque nouveau rapport que vous créez, faites New->Report, choisissez un nom puis cliquez sur "Next" pour accéder à la fenêtre des modèles

  • Sélectionnez alors le modèle appelé "Component Template" puis cliquez sur "Finish"

image

Définir la structure du projet

Il est important d'identifier et définir des normes pour :

  • l'arborescence des rapports et ressources
  • le nommage des dossiers et fichiers
  • le nommage de composants dans les bibliothèques, modèles et rapports.

Lorsque des normes basiques comme celles-ci ne sont pas respectées, il devient très difficile de maintenir et faire évoluer les projets

Les prochains points de ce chapitre abordent les normes définies depuis Centreon MBI 1.5.0.

Votre rapport est près à être développé et sera compatible avec Centreon MBI.

Modèle de rapport (RPTDESIGN)

  • Chaque rapport est stocké dans un dossier ou sous-dossier dont la racine est le dossier « reports ». Les noms de ces dossier sont définis selon le type des statistiques traitées :
    • Capacité
    • Disponibilité
    • Performance
  • Les rapports stockés à la racine du répertoire « reports » sont dépréciés depuis la version 1.5 de Centreon MBI
  • Chaque composant d'un rapport (composant graphique, dataset, ...) est issu d'une bibliothèque BIRT. Le rapport réalise en majeure partie l'intégration de ces différents composants
  • Chaque rapport est créé à partir d'un modèle de rapport BIRT. Ce modèle contient un « scripting » facilitant la gestion des paramètres à sélection de valeurs multiples ainsi que la gestion des thèmes.

Ressources

Le dossier contenant les ressources partagées de Centreon MBI est organisé en sous-répertoires :

  • images : contient les images utilisées dans le rapport
  • templates : contient les modèles de rapports BIRT (.rpttemplate) utilisés pour la création de nouveaux rapports
  • translations: contient les fichiers de traduction des rapports
  • components : contient toutes les bibliothèques BIRT (.rptlibrary) organisées en sous-dossier selon une logique similaire au rapports (capacité, ...).

Bibliothèques de composants

Certaines bibliothèques sont stockées directement dans le dossier « components », sans aucune classification par sous-dossiers. Ces fichiers contiennent des composants ré-utilisés dans des rapports mais également dans d'autres bibliothèques :

  • « datasources » : contient toutes les sources de données utilisées dans le projet. Évitez de définir des « data sources » dans plusieurs fichiers afin de simplifier la maintenance et la mise en production
  • « parameters » : contient tous les paramètres de rapports utiles
  • « masterpages » : stocke les différents master qui sont ré-utilisés dans les rapports

Du fait du grand nombre de composants créés dans chaque bibliothèque, il peut être compliqué de naviguer à travers ces fichiers pour retrouver un composant. Pour simplifier cette recherche, il est conseillé de suivre cette méthode :

  • Quel type de statistique recherchez vous ?

    ◦ Capacité ? Performance ? Disponibilité ? Ouvrez le sous-dossier correspondant à votre besoin.

  • Sur quel type d'objet souhaitez vous faire le rapport ?

    ◦ Hôte ? Un groupe d'hôtes ? Plusieurs groupes d'hôtes ? Vous trouverez cette information dans le nom du fichier « rtplibrary ».

  • Avez-vous besoin d'un « data set » ? Avec quels paramètres ?

    ◦ Tous les « data sets » sont listés dans le panneau « data explorer »

    ◦ le nom de chaque « data set » est préfixé d'un code. Chaque digit de ce code concerne un objet (hostgroup, host, service category, host category, metric, timeperiod, ...) et varie de 0 à 2 :

    • 0 : l'objet n'est pas utilisé en tant que paramètre

    • 1 : une seule valeur est attendue

    • 2 : une liste de valeurs est attendue

  • Avez-vous besoin d'un composant graphique ? Avec quels paramètres ?

    ◦ Tous les composants graphiques sont listés dans le sous-menu « Report Items » de l'onglet « outline »

    ◦ Le nom de chaque composant commence avec un codage similaire aux noms des « data sets »

    ◦ Le nom de chaque composant est suffixé avec le type du composant : « chart », « table », « text », etc...

Important

Attention, AUCUNE modification ne doit être faite sur les rapports et biblithèques standards.

Intégration d'un rapport dans Centreon MBI

Centreon MBI permet de planifier et publier les rapports BIRT. Ainsi, une fois que le développement du rapport est terminé, il n'est plus nécessaire d'utiliser Eclipse à chaque fois qu'il est nécessaire d'exécuter le rapport. Les utilisateurs non techniques pourront lancer l'exécution de leurs rapports en quelques clics depuis l'interface Centreon.

Voici les étapes permettant d'obtenir ce résultat :

Créer le fichier XML de description des paramètres

Chaque fichier RPTDESIGN que vous allez créer contient differents paramètres. Afin de les afficher à travers l'interface de Centreon MBI et avoir la possibilité de les utiliser, il faut définir un fichier XML qui sera lu afin de générer l'onglet de paramètres dynamiquement.

quand vous créez un nouveau modèle de rapport sur l'interface Centreon MBI, vous devez lui associer le fichier XML des paramètres créé. Trois types d'objet peuvent être définis dans ce XML:

  • Balises de texte afin de permettre à l'utlisateur d'entrer son propore texte:
  • Balises de sélection simple:
  • Balises de sélection multiple:

Chacune de ces balises peut avoir plusieurs attributs possibles:

AttributDescriptionTextSelectMultiselect
idNom du paramètre dans le rapport (report parameter)XXX
titleDescription affichée à côté du paramètreXXX
dataDonnée à afficher dans ce paramètreXX
sizeTaille du champs texteX

Ci-dessous les possibles valeurs pour l'attribut data.

Les listes de sélection simples et multiples sont soumises aux ACLs de Centreon. Un utilisateur ayant des restrictions sur les ressources dans Centreon aura aussi ces restrictions dans Centreon MBI

Valeur

  • host
  • hostgroup
  • hostcategory
  • servicegroup
  • servicecategorie
  • metric
  • businessview
  • businessactivity
  • liveservice*
  • timeperiodBA

*Liveservice correspond à la période de "service" ex: 24x7)

Important

Si vous souhaitez utiliser notre propre système de récupération de dates et avoir le paramètre date ( cyclique ou à la demande) lié à votre rapport, vous devez utiliser 2 paramètres "connus": "dateStart" and "dateEnd".

Voici un exemple du fichier XML associé au rapport (Host-detail-2):

    <?xml version="1.0" encoding="iso-8859-1"?>
<objects>
<select id="portrait_master_logo" data="logo" title="Portrait master page logo"/>
<select id="landscape_master_logo" data="logo" title="Landscape master page logo"/>
<select id="liveserviceID" data="liveservice" title="Select reporting live service" />
<text id="evolutionInterval" title="Number of month to show in trend graphs" size="5"/>
<select id="One-hostID" data="host" title="Select the host to report" />
<select id="One-servicecategoryID_cpu" data="servicecategorie" title="Service category containing CPU service(s)" />
<multiselect title="Filter on CPU metrics to INCLUDE" id="metricNAME_cpu" data="metric"/>
<multiselect id="servicecategoryID_storage" data="servicecategory" title="Service category containing Storage service(s)" />
<multiselect title="Filter on Storage metrics to EXCLUDE " id="metricNAME_storage" data="metric"/>
<select id="One-servicecategory_memory" data="servicecategorie" title="Service category containing Memory service(s)" />
<multiselect title="Filter on Memory metrics to INCLUDE" id="metricNAME_memory" data="metric"/>
</objects>

Déploiement du rapport

Sur le serveur de reporting

Copiez le rapport sur le serveur de reporting. Le dossier principal de Centreon MBI contient les dossiers « reports » et « Ressources ». L'arborescence de vos rapports et de vos ressources sur le serveur de reporting doit être similaire à celui de votre projet BIRT Eclipse.

Sur le serveur de supervision

Dans le menu « Reporting > Business Intelligence > Report designs » de Centreon, ajoutez un nouveau modèle en définissant les propriétés suivantes :

  • Un nom pour le report design
  • Le chemin du report design sur le serveur
  • Le fichier XML décrivant les paramètres du report design créer dans l'étape précedente

Execution du rapport

Dans le menu « Reporting > Business Intelligence > Jobs », créer la tâche (job) qui exécutera le report design précedemment créé et compléter les paramètres spécifiques ce dernier.