Aller au contenu principal
Version: ⭐ 22.10

Installation de Centreon-HA 2 nœuds à basculement manuel

Conditions préalables

Compréhension

Avant de suivre cette procédure, il est recommandé d'avoir un niveau de connaissance satisfaisant du système d'exploitation Linux et de Centreon afin de comprendre ce qui va être fait et de pouvoir se sortir d'une éventuelle erreur.

Installation de Centreon

L'installation d'un cluster Centreon-HA ne peut se faire que sur la base d'une installation fonctionnelle de Centreon. Avant de suivre cette procédure, il est donc impératif d'avoir appliqué cette procédure d'installation jusqu'au bout en réservant environ 5Go d'espace libre sur le groupe de volumes qui contient les données MySQL (point de montage /var/lib/mysql par défaut).

La commande vgs devrait retourner un affichage de la forme ci-dessous (en particulier la valeur sous VFree) :

  VG                    #PV #LV #SN Attr   VSize   VFree 
centos_centreon-c1 1 5 0 wz--n- <31,00g <5,00g

Attention : Si cette condition préalable n'est pas vérifiée, il ne sera pas possible de synchroniser les bases de données comme décrit dans ce document.

Définition des noms et adresses IP des serveurs

Dans cette procédure, nous ferons référence aux paramètres qui varient d'une installation à l'autre (noms et adresses IP des noeuds par exemple) via les macros suivantes :

  • @CENTRAL_MASTER_IPADDR@ : Adresse IP du serveur central principal
  • @CENTRAL_MASTER_NAME@ : nom du serveur central principal
  • @CENTRAL_SLAVE_IPADDR@ : adresse IP du serveur central secondaire
  • @CENTRAL_SLAVE_NAME@ : nom du serveur central secondaire
  • @DB_MASTER_IPADDR@ : adresse IP du serveur principal de la base de données
  • @DB_MASTER_NAME@ : nom du serveur de base de données principal
  • @DB_SLAVE_IPADDR@ : adresse IP du serveur de base de données secondaire
  • @DB_SLAVE_NAME@ : nom du serveur de base de données secondaire
  • @MYSQL_REPL_USER@ : Nom du compte de réplication MySQL (suggéré : centreon-repl)
  • @MYSQL_REPL_PASSWD@ : mot de passe pour ce compte
  • @MYSQL_CENTREON_USER@ : Nom du compte MySQL de Centreon (suggéré : centreon)
  • @MYSQL_CENTREON_PASSWD@ : mot de passe pour ce compte
  • @CENTRAL_VIP_IPADDR@ : adresse IP virtuelle du cluster
  • @CENTRAL_VIP_IFNAME@ : nom de l'interface qui portera le VIP
  • @CENTRAL_VIP_CIDR_NETMASK@ : masque de sous-réseau exprimé en nombre de bits sans le '/' (exemple : 24)
  • @CENTRAL_VIP_BROADCAST_IPADDR@ : adresse de diffusion (broadcast)
  • @DB_VIP_IPADDR@ : adresse IP virtuelle du cluster, dans le cas d'un HA à 2 noeuds, elle est la même que celle du central.
  • @DB_VIP_IFNAME@ : nom de l'interface qui portera le VIP, dans le cas d'un HA à 2 noeuds, c'est le même que celui du central.
  • @DB_VIP_CIDR_NETMASK@ : masque de sous-réseau exprimé en nombre de bits sans le '/' (exemple : 24), dans le cas d'un HA à 2 noeuds, il est identique au masque central.
  • @DB_VIP_BROADCAST_IPADDR@ : adresse de diffusion, dans le cas d'une HA à 2 noeuds, elle est la même que celle du central.

Configuration de Centreon-broker

Lien vers le service cbd

Dans une installation Centreon standard, le service cbd pilote deux instances de centreon-broker-daemon :

  • central-broker-master : également appelé "central broker" ou "SQL broker", qui redirige toutes les entrées/sorties des pollers vers les bases de données, vers le broker RRD, etc.
  • central-rrd-master : le RRD broker qui reçoit son flux du SQL broker, et dont la seule fonction est d'écrire les fichiers RRD utilisés pour afficher les graphes.

Dans un cluster Centreon-HA, les deux processus de broker seront chacun gérés par un service séparé qui sera piloté par le cluster :

  • central-broker-master comme ressource cbd_central_broker, liée au service systemd cbd-sql.
  • central-rrd-master comme ressource clone cbd_rrd, liée au service standard Centreon systemd cbd.

Pour que tout fonctionne correctement dans la suite, vous devez maintenant défaire le lien entre central-broker-master et le service cbd en cochant "no" pour le paramètre "Linked to cbd service " dans Configuration > Pollers > Configuration broker > central-broker-master dans l'onglet General.

Double flux RRD

Plutôt que de mettre en place une réplication en temps réel des fichiers de données RRD, le choix technique qui a été fait pour permettre aux graphiques d'être affichés sur n'importe quel noeud dès qu'il devient 'master' a été de dupliquer le flux de sortie de central-broker-master vers central-rrd-master. Ceci est configuré dans le même menu que dans le paragraphe précédent, mais cette fois dans l'onglet Output de Configuration > Collectors > Centreon Broker Configuration.

  • Modifiez la sortie "IPv4" en remplaçant "localhost" par @CENTRAL_MASTER_IPADDR@.
Sortie IPv4
Nomcentreon-broker-master-rrd
Port de connexion5670
Hôte auquel se connecter@CENTRAL_MASTER_IPADDR@
Délai de mise en mémoire tampon0
Intervalle de réessai60
  • Add a new IPv4 output, similar to the first one and named for example "centreon-broker-slave-rrd" pointing this time to @CENTRAL_SLAVE_IPADDR@.
Sortie IPv4
Nomcentreon-broker-slave-rrd
Port de connexion5670
Hôte auquel se connecter@CENTRAL_SLAVE_IPADDR@
Délai de mise en mémoire tampon0
Intervalle de réessai60

Exporter la configuration

Une fois les actions des deux paragraphes précédents effectuées, la configuration doit être exportée (3 premières cases pour l'exportation du poller "Central") pour qu'elle soit effective.

Ces actions doivent être effectuées soit sur les deux noeuds, soit uniquement sur @CENTRAL_MASTER_NAME@ et ensuite les fichiers de configuration du broker doivent être copiés sur @CENTRAL_SLAVE_NAME@.

rsync -a /etc/centreon-broker/*json @CENTRAL_SLAVE_IPADDR@:/etc/centreon-broker/

Modification de la commande cbd reload

Ceci n'est peut-être pas connu de tous les utilisateurs de Centreon, mais à chaque fois qu'un rechargement de la configuration du poller central est effectué via l'interface, le service broker (cbd) est rechargé (et pas seulement centengine), d'où le paramètre "Centreon Broker reload command" dans Configuration > Pollers > Central.

Comme expliqué ci-dessus, les processus du broker sont répartis entre deux services : cbd pour le courtier RRD, cbd-sql pour le courtier central. Dans le contexte d'un cluster centreon-ha, le service qui doit être rechargé lors de l'exportation de la configuration est cbd-sql et non cbd. Vous devez donc appliquer la valeur service cbd-sql reload au paramètre "Centreon Broker reload command".

Synchronisation des fichiers de configuration de Centreon (PHP, Perl, Gorgone)

rsync -av /etc/centreon/* root@@CENTRAL_SLAVE_IPADDR@:/etc/centreon/

Préparation du système

Avant de passer à la configuration proprement dite du cluster, quelques étapes préparatoires sont nécessaires au niveau du système d'exploitation.

Note : sauf indication contraire, chacune des étapes suivantes doit être effectuée sur les deux noeuds centraux.

Réglage de la configuration du réseau

Afin d'améliorer la fiabilité du cluster et puisque Centreon HA ne fonctionne que sur IP v4, il est recommandé d'appliquer les réglages suivants sur tous les serveurs de la plateforme Centreon :

cat >> /etc/sysctl.conf <<EOF
net.ipv6.conf.all.disable_ipv6 = 1
net.ipv6.conf.default.disable_ipv6 = 1
net.ipv4.tcp_retries2 = 3
net.ipv4.tcp_keepalive_time = 200
net.ipv4.tcp_keepalive_probes = 2
net.ipv4.tcp_keepalive_intvl = 2
EOF
systemctl restart NetworkManager

Pour éviter les problèmes liés à la gestion des adresses IP fixes et virtuelles, il est nécessaire de déclarer l'adresse IP fixe de chaque serveur dans la configuration du réseau.

Pour ce faire, exécutez les commandes suivantes sur chaque nœud :

Pour le serveur @CENTRAL_MASTER_NAME@ :

nmcli con mod @CENTRAL_VIP_IFNAME@ +ipv4.addresses "@CENTRAL_MASTER_IPADDR@/@CENTRAL_VIP_CIDR_NETMASK@"
nmcli con up @CENTRAL_VIP_IFNAME@

Pour le serveur @CENTRAL_SLAVE_NAME@ :

nmcli con mod @CENTRAL_VIP_IFNAME@ +ipv4.addresses "@CENTRAL_SLAVE_IPADDR@/@CENTRAL_VIP_CIDR_NETMASK@"
nmcli con up @CENTRAL_VIP_IFNAME@

Vous pouvez vérifier sur chaque noeud si l'adresse IP est déclarée avec cette commande :

cat /etc/sysconfig/network-scripts/ifcfg-@CENTRAL_VIP_IFNAME@

Le résultat est le même pour @CENTRAL_MASTER_NAME@ :

...
DEVICE=@CENTRAL_VIP_IFNAME@
ONBOOT=yes
IPADDR=@CENTRAL_MASTER_IPADDR@
PREFIX=23
...

Résolution de noms

Afin de s'assurer que le cluster fonctionne correctement même si le service de résolution de nom échoue, il est impératif que les noeuds se connaissent par le fichier /etc/hosts. Dans le cas d'un cluster à 2 noeuds, il n'est pas nécessaire de déclarer les hôtes @DB_MASTER_NAME@ et @DB_MASTER_SLAVE@ puisqu'ils sont les mêmes que les hôtes centraux.

cat >/etc/hosts <<"EOF"
127.0.0.1 localhost localhost.localdomain localhost4 localhost4.localdomain4
@CENTRAL_MASTER_IPADDR@ @CENTRAL_MASTER_NAME@
@CENTRAL_SLAVE_IPADDR@ @CENTRAL_SLAVE_NAME@
EOF

Dans la suite de ce document, nous ferons référence au nœud primaire comme étant le nœud principal et au nœud secondaire comme étant le nœud secondaire. Cette distinction est purement arbitraire, les rôles peuvent bien sûr être échangés une fois l'installation terminée.

Installation des paquets

Centreon propose le paquet centreon-ha, qui fournit tous les scripts et dépendances nécessaires pour faire fonctionner un cluster Centreon.

Sur tous les :

subscription-manager repos --enable rhel-8-for-x86_64-highavailability-rpms
dnf install centreon-ha-web

Échange de clés SSH

Afin de permettre aux deux serveurs centraux d'échanger des fichiers et des commandes, il est nécessaire de mettre en place la possibilité de se connecter via SSH d'un serveur à l'autre pour les utilisateurs :

  • mysql
  • centreon

Il y a 2 façons d'échanger des clés SSH :

  • En utilisant sh-copy-id : l'utilisation de cette commande nécessite de pouvoir valider l'authentification avec un mot de passe. Cependant, il n'est pas souhaitable de définir un mot de passe pour les comptes de service dont nous parlons ici. Si cette méthode est quand même utilisée, il est recommandé de supprimer le mot de passe après l'échange, avec les commandes passwd -d centreon et passwd -d mysql.
  • En copiant manuellement la clé publique dans ~/.ssh/authorized_keys. Cette méthode est à privilégier, mais nécessite, pour fonctionner correctement, que seul le propriétaire du fichier soit en mesure de le lire.

C'est la deuxième méthode qui sera proposée ci-dessous.

Compte centreon

Cette procédure doit être appliquée sur les deux noeuds centraux. Pour commencer, passez dans l'environnement bash de centreon :

su - centreon
ssh-keygen -t ed25519 -a 100
cat ~/.ssh/id_ed25519.pub | tee ~/.ssh/authorized_keys

Après avoir exécuté ces commandes sur les deux noeuds, copiez le contenu du fichier qui a été affiché par la commande cat et collez-le dans le fichier ~/.ssh/authorized_keys sur l'autre noeud puis appliquez les permissions correctes au fichier (toujours en tant que centreon) :

chmod 600 ~/.ssh/authorized_keys

L'échange de clés doit ensuite être validé par une première connexion qui acceptera la signature du serveur SSH (toujours sous le nom de centreon) :

ssh @CENTRAL_MASTER_NAME@
ssh @CENTRAL_SLAVE_NAME@

Ensuite, quittez la session centreon avec exit ou Ctrl-D.

Compte mysql

Pour le compte mysql, la procédure diffère quelque peu car cet utilisateur n'a normalement pas de répertoire personnel ni la possibilité d'ouvrir une session Shell. Cette procédure doit également être appliquée sur les deux noeuds centraux.

systemctl stop mysql
mkdir /home/mysql
chown mysql: /home/mysql
usermod -d /home/mysql mysql
usermod -s /bin/bash mysql
touch /var/log/mysqld.log
chown mysql. /var/log/mysqld.log
systemctl start mysql

Ensuite, passez à l'environnement bash de mysql et générez les clés SSH :

su - mysql
ssh-keygen -t ed25519 -a 100
cat ~/.ssh/id_ed25519.pub | tee ~/.ssh/authorized_keys

Après avoir exécuté ces commandes sur les deux noeuds, copiez le contenu du fichier et collez-le dans ~/.ssh/authorized_keys sur l'autre noeud et appliquez ensuite les permissions correctes au fichier (toujours en tant que mysql) :

chmod 600 ~/.ssh/authorized_keys

L'échange de clés doit ensuite être validé par une première connexion qui acceptera la signature du serveur SSH en tapant "yes" (toujours comme mysql) :

ssh @DB_MASTER_NAME@
ssh @DB_SLAVE_NAME@

Ensuite, quittez la session mysql avec exit ou Ctrl-D.

Configuration de la réplication MySQL

Pour que les deux noeuds soient interchangeables à tout moment, les deux bases de données doivent être répliquées en permanence. Pour ce faire, nous allons mettre en place une réplication maître-esclave. Depuis Centreon 22.04, la réplication de mariaDB est maintenant basée sur GTID.

Note: sauf indication contraire, chacune des étapes suivantes doit être effectuée sur les deux nœuds de base de données.

Configuration de MySQL

Pour commencer, nous devons régler la configuration de MySQL, qui sera concentrée dans le fichier unique /etc/my.cnf.d/server.cnf. Par défaut, la section [server] de ce fichier est vide, et c'est là que les lignes suivantes doivent être collées :

[server]
sql_mode = 'NO_AUTO_CREATE_USER,NO_ENGINE_SUBSTITUTION'
server-id=1 # SET TO 1 FOR MASTER AND 2 FOR SLAVE
#read_only
log-bin=mysql-bin
binlog-do-db=centreon
binlog-do-db=centreon_storage
innodb_flush_log_at_trx_commit=1
sync_binlog=1
binlog_format=MIXED
slave_compressed_protocol=1
datadir=/var/lib/mysql
pid-file=/var/lib/mysql/mysql.pid
skip-slave-start
log-slave-updates
gtid_strict_mode=ON
expire_logs_days=7
ignore-db-dir=lost+found

# Tuning standard Centreon
innodb_file_per_table=1
open_files_limit=32000
key_buffer_size=256M
sort_buffer_size=32M
join_buffer_size=4M
thread_cache_size=64
read_buffer_size=512K
read_rnd_buffer_size=256K
max_allowed_packet=64M
# Uncomment for 4 Go Ram
#innodb_buffer_pool_size=512M
# Uncomment for 8 Go Ram
#innodb_buffer_pool_size=1G

Important: la valeur de server-id doit être différente d'un serveur à l'autre, afin qu'ils puissent s'identifier correctement. Les valeurs 1 => Maître et 2 => Esclave ne sont pas obligatoires mais sont recommandées.

NB: N'oubliez pas de décommenter (enlever le '#' en début de ligne) le paramètre innodb_buffer_pool_size qui correspond à votre plateforme.

Pour que ces modifications soient prises en compte, vous devez redémarrer le serveur de base de données :

systemctl restart mariadb

Assurez-vous que le redémarrage a réussi avec la commande suivante :

systemctl status mariadb

Avertissement: Le fichier centreon.cnf ne sera plus pris en compte, si des paramètres y ont été personnalisés, ils doivent être transférés dans server.cnf.

Sécurisation de la base de données

L'accès aux bases de données doit être restreint le plus strictement possible. La commande mysql_secure_installation permet de supprimer les accès non protégés par des mots de passe et la base de données de test. Exécutez cette commande et laissez-vous guider par les choix par défaut. Faites attention à choisir un mot de passe qui n'appartient à aucun dictionnaire.

mysql_secure_installation

Création du compte centreon

Pour pouvoir administrer les utilisateurs de MySQL, vous devez d'abord vous connecter en tant que root (avec le mot de passe saisi dans le paragraphe précédent) :

mysql -p

Puis collez dans l'invite MySQL les commandes ci-dessous en changeant les adresses IP et les mots de passe.

CREATE USER '@MYSQL_CENTREON_USER@'@'@CENTRAL_SLAVE_IPADDR@' IDENTIFIED BY '@MYSQL_CENTREON_PASSWD@';
GRANT ALL PRIVILEGES ON centreon.* TO '@MYSQL_CENTREON_USER@'@'@CENTRAL_SLAVE_IPADDR@';
GRANT ALL PRIVILEGES ON centreon_storage.* TO '@MYSQL_CENTREON_USER@'@'@CENTRAL_SLAVE_IPADDR@';

CREATE USER '@MYSQL_CENTREON_USER@'@'@CENTRAL_MASTER_IPADDR@' IDENTIFIED BY '@MYSQL_CENTREON_PASSWD@';
GRANT ALL PRIVILEGES ON centreon.* TO '@MYSQL_CENTREON_USER@'@'@CENTRAL_MASTER_IPADDR@';
GRANT ALL PRIVILEGES ON centreon_storage.* TO '@MYSQL_CENTREON_USER@'@'@CENTRAL_MASTER_IPADDR@';

Création du compte de réplication

Toujours dans le prompt MySQL (voir paragraphe précédent) créez l'utilisateur @MYSQL_REPL_USER@, dédié à la réplication, en utilisant les commandes suivantes :

CREATE USER '@MYSQL_REPL_USER@'@'localhost' IDENTIFIED BY '@MYSQL_REPL_PASSWD@';
GRANT PROCESS, RELOAD, SHUTDOWN, SUPER, REPLICATION CLIENT, REPLICATION SLAVE ON *.* TO '@MYSQL_REPL_USER@'@'localhost';

CREATE USER '@MYSQL_REPL_USER@'@'@CENTRAL_SLAVE_IPADDR@' IDENTIFIED BY '@MYSQL_REPL_PASSWD@';
GRANT PROCESS, RELOAD, SHUTDOWN, SUPER, REPLICATION CLIENT, REPLICATION SLAVE ON *.* TO '@MYSQL_REPL_USER@'@'@DB_SLAVE_IPADDR@';

CREATE USER '@MYSQL_REPL_USER@'@'@CENTRAL_MASTER_IPADDR@' IDENTIFIED BY '@MYSQL_REPL_PASSWD@';
GRANT PROCESS, RELOAD, SHUTDOWN, SUPER, REPLICATION CLIENT, REPLICATION SLAVE ON *.* TO '@MYSQL_REPL_USER@'@'@DB_MASTER_IPADDR@';

Configuration des variables d'environnement pour les scripts MySQL

Le fichier /etc/centreon-ha/mysql-resources.sh contient des variables d'environnement qui doivent être adaptées à l'installation actuelle en remplaçant les macros par la valeur appropriée.

#!/bin/bash

###############################
# Database access credentials #
###############################

DBHOSTNAMEMASTER='@DB_MASTER_NAME@'
DBHOSTNAMESLAVE='@DB_SLAVE_NAME@'
DBREPLUSER='@MYSQL_REPL_USER@'
DBREPLPASSWORD='@MYSQL_REPL_PASSWD@'
DBROOTUSER='@MYSQL_REPL_USER@'
DBROOTPASSWORD='@MYSQL_REPL_PASSWD@'
CENTREON_DB='centreon'
CENTREON_STORAGE_DB='centreon_storage'

##########################################
# Manual failover additional informations #
##########################################

CENTRAL_VIP_IPADDR='@CENTRAL_VIP_IPADDR@'
CENTRAL_VIP_IFNAME='@CENTRAL_VIP_IFNAME@'
CENTRAL_VIP_CIDR_NETMASK='@CENTRAL_VIP_CIDR_NETMASK@'
CENTRAL_VIP_BROADCAST_IPADDR='@CENTRAL_VIP_BROADCAST_IPADDR@'
MYSQL_VIP_IPADDR='@DB_VIP_IPADDR@'
MYSQL_VIP_IFNAME='@DB_VIP_IFNAME@'
MYSQL_VIP_CIDR_NETMASK='@DB_VIP_CIDR_NETMASK@'
MYSQL_VIP_BROADCAST_IPADDR='@DB_VIP_BROADCAST_IPADDR@'

Pour s'assurer que les dernières étapes ont été effectuées correctement, et que les noms, identifiants et mots de passe corrects ont été saisis dans le fichier de configuration, exécutez la commande :

/usr/share/centreon-ha/bin/mysql-check-status.sh

Le résultat attendu est le suivant :

Connection Status '@DB_MASTER_NAME@' [OK]
Connection Status '@DB_SLAVE_NAME@' [OK]
Slave Thread Status [KO]
Error reports:
No slave (maybe because we cannot check a server).
Position Status [SKIP]
!Error reports:
Skip because we can't identify a unique slave.

Ce qu'il est important de vérifier, c'est que les deux premiers tests de connexion sont OK.

Passage en mode lecture seule

Maintenant que tout est correctement configuré, nous devons activer le mode lecture seule sur les deux serveurs en décommentant (ie. enlever le # en début de ligne) cette déclaration dans le fichier /etc/my.cnf.d/server.cnf :

  • Nœud principal
[server]
server-id=1
read_only
log-bin=mysql-bin
  • Nœud secondaire
[server]
server-id=2
read_only
log-bin=mysql-bin

Ensuite, appliquez ce changement en redémarrant MySQL sur les deux nœuds :

systemctl restart mariadb

Autorisation des comptes centreon et mysql

Pour que les scripts s'exécutent correctement à travers les connexions ssh via les comptes centreon et mysql, il faut leur donner des droits supplémentaires

Pour le compte centreon, éditez le fichier /etc/sudoers.d/centreon-cluster et ajoutez les lignes suivantes :

CENTREON   ALL = NOPASSWD: /usr/bin/systemctl reload centreon
CENTREON ALL = NOPASSWD: /usr/bin/systemctl restart centreon
CENTREON ALL = NOPASSWD: /usr/bin/systemctl stop centreon
CENTREON ALL = NOPASSWD: /usr/bin/systemctl start centreon
CENTREON ALL = NOPASSWD: /usr/bin/nmcli

Pour le compte mysql, modifiez le fichier /etc/sudoers.d/centreon-cluster-db et ajoutez la ligne suivante :

MYSQL   ALL = NOPASSWD: /usr/bin/nmcli

Synchronisation des bases de données et démarrage de la réplication MySQL

Pour synchroniser les bases de données, arrêtez le service mysql sur le noeud secondaire pour écraser ses données avec celles du serveur principal.

Vous devez donc exécuter la commande suivante sur le noeud secondaire :

systemctl stop mariadb

Dans certains cas, systemd peut échouer à arrêter le service mysql, pour en être sûr, vérifiez que la commande suivante ne renvoie aucune ligne :

ps -ef | grep mysql[d]

Si un processus mysqld est toujours en cours d'exécution, alors la commande suivante doit être exécutée pour l'arrêter (et fournir le mot de passe root mysql lorsqu'il est demandé) :

mysqladmin -p shutdown

Une fois le service arrêté sur le nœud secondaire, exécutez le script de synchronisation depuis le nœud principal :

/usr/share/centreon-ha/bin/mysql-sync-bigdb.sh

Ce script fait ce qui suit :

  • vérifier que mysql est arrêté sur le noeud secondaire
  • arrêter mysql sur le noeud primaire
  • monter un snapshot LVM sur le groupe de volumes qui supporte la partition /var/lib/mysql
  • Démarrer mysql sur le nœud primaire
  • stocker la position actuelle dans les journaux binaires
  • désactivez la variable globale MySQL read_only sur le noeud principal (*c'est-à-dire que le noeud principal est maintenant autorisé à écrire dans sa base de données)
  • Synchroniser tous les fichiers de données (à l'exception de la base de données système mysql) en écrasant les fichiers sur le noeud secondaire.
  • Démontage du snapshot LVM
  • créer le thread de réplication qui maintiendra les données à jour sur le noeud secondaire.

Ce script est très verbeux, et tout ce qui est affiché n'est pas compréhensible, mais pour être sûr qu'il a été exécuté jusqu'au bout, assurez-vous que la fin ressemble à :

Umount and Delete LVM snapshot
Logical volume "dbbackupdatadir" successfully removed
Start MySQL Slave
OK
Start Replication
Id User Host db Command Time State Info Progress
3 @MYSQL_REPL_USER@ @CENTRAL_MASTER_NAME@:33084 NULL Query 0 init show processlist 0.000

Si tout s'est bien passé, alors la commande mysql-check-status.sh devrait retourner un résultat sans erreur :

/usr/share/centreon-ha/bin/mysql-check-status.sh

Résultat attendu :

Connection Status '@CENTRAL_MASTER_NAME@' [OK]
Connection Status '@CENTRAL_SLAVE_NAME@' [OK]
Slave Thread Status [OK]
Position Status [OK]

Création du VIP MySQL

La VIP sera ajoutée à la configuration de l'interface @DB_VIP_IFNAME@ sur le noeud maître :

nmcli con mod "@DB_VIP_IFNAME@" +ipv4.addresses "@DB_VIP_IPADDR@/@DB_VIP_CIDR_NETMASK@"
nmcli connection up "@DB_VIP_IFNAME@"

Exécutez ensuite le script suivant sur l'un des deux nœuds MySQL pour vérifier si la VIP est correctement montée sur le serveur maître MySQL (ce script peut être exécuté sur l'un ou l'autre des deux nœuds, il détectera de lui-même lequel est le maître) :

/usr/share/centreon-ha/bin/move-mysql-vip-to-mysql-master.sh

Le résultat devrait être comme ceci, si non le script déplace la VIP au bon endroit :

The VIP address is already at the right place. Nothing to do.

Configuration du cluster Centreon

Note: sauf indication contraire, chacune des étapes suivantes doit être effectuée sur les deux nœuds centraux.

Configuration du service de synchronisation

Le service centreon-central-sync nécessite que nous définissions pour chaque noeud dans /etc/centreon-ha/centreon_central_sync.pm l'adresse IP de son correspondant :

Ainsi pour le serveur @CENTRAL_MASTER_NAME@ nous devons avoir :

our %centreon_central_sync_config = (
peer_addr => "@CENTRAL_SLAVE_IPADDR@"
);
1;

Et pour le serveur @CENTRAL_SLAVE_NAME@ nous devons avoir :

our %centreon_central_sync_config = (
peer_addr => "@CENTRAL_MASTER_IPADDR@"
);
1;

Suppression des crons

Les tâches cron planifiées sont exécutées directement par le processus gorgone dans l'architecture hautement disponible. Cela permet d'éviter qu'elles ne se fassent concurrence sur les nœuds centraux. Il est donc nécessaire de les supprimer manuellement :

rm -f /etc/cron.d/centreon
rm -f /etc/cron.d/centstorage
rm -f /etc/cron.d/centreon-auto-disco

Changement de droits

Les répertoires /var/log/centreon-engine et /tmp/centreon-autodisco sont partagés entre plusieurs processus. Il est nécessaire de modifier les droits de ces répertoires et fichiers pour assurer le bon fonctionnement de la réplication des fichiers et de la découverte automatique des services :

chmod 775 /var/log/centreon-engine/
mkdir /var/log/centreon-engine/archives
chown centreon-engine: /var/log/centreon-engine/archives
chmod 775 /var/log/centreon-engine/archives/
chmod 664 /var/log/centreon-engine/*
chmod 664 /var/log/centreon-engine/archives/*
mkdir /tmp/centreon-autodisco/
chown apache: /tmp/centreon-autodisco/
chmod 775 /tmp/centreon-autodisco/

Arrêter et désactiver les services

Les services de l'application Centreon ne seront plus lancés au démarrage du serveur comme c'est le cas pour une installation standard, les services de clustering s'en chargeront. Il est donc nécessaire d'arrêter et de désactiver ces services.

systemctl stop centengine snmptrapd centreontrapd gorgoned cbd httpd php-fpm centreon
systemctl disable centengine snmptrapd centreontrapd gorgoned cbd httpd php-fpm centreon centreon-central-sync cbd-sql

Redéfinir les règles de démarrage des services

Certains services ne doivent être démarrés que sur un seul noeud, mais pour d'autres, il est acceptable ou même souhaitable de les démarrer sur les deux noeuds. Nous allons commencer par ces services.

Service PHP

Le service php-fpm.service n'a pas besoin d'être modifié, mais doit être activé pour qu'il soit démarré automatiquement lors du démarrage des serveurs centraux.

Exécutez cette commande sur les deux noeuds centraux :

systemctl enable php-fpm

Service Broker RRD

Le processus "broker-rrd" est lancé via le cbd.service. Ce dernier est par défaut piloté par centreon.service mais dans cette configuration, il doit être détaché en modifiant sa définition sur les deux noeuds centraux :

cat > /usr/lib/systemd/system/cbd.service <<"EOF"
[Unit]
Description=Centreon Broker watchdog
After=syslog.target network.target

[Service]
ExecStart=/usr/sbin/cbwd /etc/centreon-broker/watchdog.json
ExecReload=/bin/kill -HUP $MAINPID
Type=simple
User=centreon-broker
UMask=0002

[Install]
WantedBy=multi-user.target
EOF

Ensuite, démarrez-le et activez-le :

systemctl start cbd
systemctl enable cbd

Création de la VIP Centreon

La VIP sera ajoutée à la configuration de l'interface @CENTRAL_VIP_IFNAME@ sur le nœud maître. Dans la plupart des cas, la VIP centrale est le même que la VIP de la base de données pour un cluster à 2 nœuds et cette action a déjà été effectuée pour la réplication.

Si non, exécutez ces commandes sur @CENTRAL_MASTER_NAME@ :

nmcli con mod "@CENTRAL_VIP_IFNAME@" +ipv4.addresses "@CENTRAL_VIP_IPADDR@/@CENTRAL_VIP_CIDR_NETMASK@"
nmcli connection up "@CENTRAL_VIP_IFNAME@"

Service httpd

Le service httpd.service est par défaut indépendant de centreon.service mais dans cette configuration, il faut l'y rattacher en modifiant sa définition sur les deux noeuds centraux :

cat > /usr/lib/systemd/system/httpd.service <<"EOF"
[Unit]
Description=The Apache HTTP Server
PartOf=centreon.service
ReloadPropagatedFrom=centreon.service
After=centreon.service

[Service]
Type=notify
Environment=LANG=C

ExecStart=/usr/sbin/httpd $OPTIONS -DFOREGROUND
ExecReload=/usr/sbin/httpd $OPTIONS -k graceful
ExecStop=/usr/sbin/httpd $OPTIONS -k graceful-stop
# Send SIGWINCH for graceful stop
KillSignal=SIGCONT
KillMode=mixed
PrivateTmp=true

[Install]
WantedBy=centreon.service
EOF

Service Gorgone

Le service gorgoned.service est par défaut indépendant de centreon.service mais dans cette configuration, il doit lui être rattaché en modifiant sa définition sur les deux noeuds centraux :

cat > /etc/systemd/system/gorgoned.service <<"EOF"
[Unit]
Description=Centreon Gorgone
PartOf=centreon.service
After=httpd.service
ReloadPropagatedFrom=centreon.service

[Service]
EnvironmentFile=/etc/sysconfig/gorgoned
ExecStart=/usr/bin/perl /usr/bin/gorgoned $OPTIONS
Type=simple
User=centreon-gorgone

[Install]
WantedBy=centreon.service
EOF

Service centreon-central-sync

Ce service est spécifique à Centreon HA. Sa fonction est de répliquer les changements de configuration, d'ajouter des images via l'interface, etc.

cat > /usr/lib/systemd/system/centreon-central-sync.service <<"EOF"
[Unit]
Description=Centreon Central Sync (failover only)
PartOf=centreon.service
ReloadPropagatedFrom=centreon.service
After=gorgoned.service

[Service]
EnvironmentFile=/etc/sysconfig/centreon_central_sync
ExecStart=/usr/share/centreon-ha/bin/centreon_central_sync $OPTIONS
ExecReload=/bin/kill -HUP $MAINPID
Type=simple
User=centreon

[Install]
WantedBy=centreon.service
EOF

Service Broker SQL

cat > /usr/lib/systemd/system/cbd-sql.service <<"EOF"
[Unit]
Description=Centreon SQL Broker service
PartOf=centreon.service
ReloadPropagatedFrom=centreon.service
After=centreon-central-sync.service

[Service]
EnvironmentFile=/etc/sysconfig/cbd_sql
ExecStart=/usr/sbin/cbd $OPTIONS
ExecReload=/bin/kill -HUP $MAINPID
Type=simple
User=centreon-broker
UMask=0002

[Install]
WantedBy=centreon.service
EOF

Service centengine

cat > /usr/lib/systemd/system/centengine.service <<"EOF"
[Unit]
Description=Centreon Engine
PartOf=centreon.service
ReloadPropagatedFrom=centreon.service
After=cbd-sql.service

[Service]
ExecStart=/usr/sbin/centengine /etc/centreon-engine/centengine.cfg
ExecReload=/bin/kill -HUP $MAINPID
Type=simple
User=centreon-engine

[Install]
WantedBy=centreon.service
EOF

Service centreontrapd

cat > /usr/lib/systemd/system/centreontrapd.service <<"EOF"
[Unit]
Description=Centreon Trapd Daemon is a Centreon program that manage traps
PartOf=centreon.service
After=centreon.service
ReloadPropagatedFrom=centreon.service

[Service]
EnvironmentFile=/etc/sysconfig/centreontrapd
ExecStart=/usr/share/centreon/bin/centreontrapd $OPTIONS
ExecReload=/bin/kill -HUP $MAINPID
Type=simple
User=centreon

[Install]
WantedBy=centreon.service
EOF

Service snmptrapd

cat > /usr/lib/systemd/system/snmptrapd.service <<"EOF"
[Unit]
Description=Simple Network Management Protocol (SNMP) Trap Daemon.
PartOf=centreon.service
After=centreontrapd.service

[Service]
Type=notify
Environment=OPTIONS="-Lsd"
EnvironmentFile=-/etc/sysconfig/snmptrapd
ExecStart=/usr/sbin/snmptrapd $OPTIONS -f
ExecReload=/bin/kill -HUP $MAINPID

[Install]
WantedBy=centreon.service
EOF

Lancement initial de tous les services

Installation de l'adresse IP virtuelle Centreon

Normalement, la VIP a déjà été montée précédemment. Vérifiez que c'est le cas sur le serveur primaire défini ci-dessus (normalement @CENTRAL_MASTER_NAME@)

ip a

Vous devriez voir l'IP virtuelle @CENTRAL_VIP_IPADDR@ attachée à l'interface @CENTRAL_VIP_IFNAME@ apparaître dans le retour de la commande ip a.

Si ce n'est pas le cas, l'adresse IP virtuelle doit être montée, par exemple sur @CENTRAL_MASTER_NAME@ :

nmcli con mod "@CENTRAL_VIP_IFNAME@" +ipv4.addresses "@CENTRAL_VIP_IPADDR@/@CENTRAL_VIP_CIDR_NETMASK@"
nmcli con up "@CENTRAL_VIP_IFNAME@"

Prise en compte des modifications apportées aux services

Afin de prendre en compte toutes les modifications précédentes, et d'activer les services (pour que le démarrage du service centreon.service les lance tous) il est nécessaire de lancer ces commandes sur les deux noeuds centraux :

systemctl daemon-reload
systemctl enable cbd httpd gorgoned centreon-central-sync cbd-sql centengine centreontrapd snmptrapd mariadb

Et enfin les démarrer tous via le centreon.service sur le noeud où la VIP a été montée :

systemctl start centreon

Vérifiez ensuite l'état de tous les services :

systemctl status cbd httpd gorgoned centreon-central-sync cbd-sql centengine centreontrapd snmptrapd

Après cette étape, toutes les ressources doivent être actives au même endroit, et la plateforme doit être fonctionnelle et redondante. Si ce n'est pas le cas, consultez le guide de dépannage dans le paragraphe suivant.

Opération HA manuelle standard

Basculer les services Centreon d'un nœud à l'autre

Ce script peut être exécuté depuis n'importe quel nœud Centreon, mais vous devez (pour l'instant) spécifier le nœud cible. Par exemple pour changer le noeud actif de @CENTRAL_MASTER_NAME@ à @CENTRAL_SLAVE_NAME@ :

/usr/share/centreon-ha/bin/set-centreon-master.sh @CENTRAL_SLAVE_NAME@

Le résultat attendu est le suivant :

Stopping centreon.service on @CENTRAL_MASTER_NAME@...
Unmounting VIP on @CENTRAL_MASTER_NAME@...
Adding vip to @CENTRAL_SLAVE_NAME@...
Starting centreon.service on @CENTRAL_SLAVE_NAME@...

Si nous essayons de passer au nœud qui est déjà actif, nous obtiendrons :

Host @CENTRAL_MASTER_NAME@ is already the current master :-)

Inverser les rôles SLAVE/MASTER de MySQL

Cette fois, nous ne spécifions pas le nom du serveur cible :

/usr/share/centreon-ha/bin/mysql-switch-slave-master.sh

Le résultat attendu est le suivant :

Locking master database on @DB_SLAVE_NAME@
Waiting Relay log bin to finish proceed (TIMEOUT = 60sec)
Removing slave thread on @DB_MASTER_NAME@
Recording binlog file and position from @DB_MASTER_NAME@
Unlocking databases on @DB_MASTER_NAME@
Setting and starting slave thread on @DB_SLAVE_NAME@
We have to move the VIP address

Vérification de la synchronisation des bases de données

L'état de la réplication MySQL peut être vérifié à tout moment avec la commande mysql-check-status.sh :

/usr/share/centreon-ha/bin/mysql-check-status.sh

Résultat attendu :

Connection Status '@CENTRAL_MASTER_NAME@' [OK]
Connection Status '@CENTRAL_SLAVE_NAME@' [OK]
Slave Thread Status [OK]
Position Status [OK]

Intégrer des collecteurs

Il ne reste maintenant plus qu'à intégrer les collecteurs et commencer à superviser !