Aller au contenu principal

Cisco SSMS

Vue d'ensemble

Cisco Smart Software Manager On-Prem (anciennement connu sous le nom de Cisco Smart Software Manager satellite) est un composant de Cisco Smart Licensing qui fonctionne en conjonction avec Cisco Smart Software Manager (SSM). Il offre une visibilité et des rapports sur les licences Cisco que vous achetez et consommez, tout en donnant aux organisations sensibles à la sécurité un moyen d'accéder à un sous-ensemble de fonctionnalités de Cisco SSM sans utiliser de connexion Internet directe pour gérer leur base d'installation.

Contenu du Plugin-Pack

Objets supervisés

  • Applications
  • Serveurs
  • Licences
  • Alertes

Métriques collectées

Metric NameDescription
account.alerts.minor.countNumber of alerts minor.
account.alerts.major.countNumber of alerts major.

Prérequis

Un compte de service est requis pour interroger l'API Cisco SSMS. Celui-ci doit avoir suffisamment de privilèges en lecture du compte ciblées. Plus d'information sont disponible dans la documentation officielle de Cisco SSMS : https://www.cisco.com/c/dam/en_us/buy/smart-accounts/smart-software-manager-satellite-enhanced-edition-6-2-0-user-guide.pdf

Installation

  1. Installer le Plugin sur tous les collecteurs Centreon supervisant des ressources Cisco SSMS :
yum install centreon-plugin-Applications-Cisco-Ssms-Restapi.noarch
  1. Sur l'interface Web de Centreon, installer le Plugin-Pack Cisco SSSM depuis la page "Configuration > Plugin packs > Manager"

Configuration

Ce Plugin-Pack est conçu de manière à avoir dans Centreon un hôte par compte. Lorsque vous ajoutez un hôte à Centreon, appliquez-lui le modèle App-Cisco-Ssms-Restapi-custom. Une fois celui-ci configuré, certaines macros doivent être renseignées:

MandatoryNameDescription
XAPIPORTPort used. Default is 8443
XAPIPROTOProtocol used. Default is https
XCLIENTIDClient ID to access to the API.
XCLIENTSECRETClient Secret to access to the API.
APIEXTRAOPTIONSAny extra option you may want to add to the command

FAQ

Comment puis-je tester le Plugin et que signifient les options des commandes ?

Une fois le Plugin installé, vous pouvez tester celui-ci directement en ligne de commande depuis votre collecteur Centreon avec l'utilisateur centreon-engine:

/usr/lib/centreon/plugins/centreon_cisco_ssms_restapi.pl \
--plugin=apps::cisco::ssms::restapi::plugin \
--mode=licenses \
--hostname='myipaddress' \
--client-id='myapiclientid' \
--client-secret='myapiclientsecret' \
--account='1234abc-56de-78fg-90hi-1234abcdefg' \
--filter-counters='status' \
--filter-license-name='mylicence'
--critical-license-status='%{status} !~ /in compliance/i' \
--verbose

La commande ci-dessus contrôle le statut des licences Cisco SSMS (--mode=licences) nommées mylicence (--filter-licences-name='mylicence'). Cette licence appartient au compte 1234abc-56de-78fg-90hi-1234abcdefg (--account='1234abc-56de-78fg-90hi-1234abcdefg').

Cette commande déclenchera une alarme CRITICAL si le statut de la licence est différent de in compliance (--critical-license-status='%{status} !~ /in compliance/i').

Toutes les options et leur utilisation peuvent être consultées avec le paramètre --help ajouté à la commande:

/usr/lib/centreon/plugins//centreon_cisco_ssms_restapi.pl --plugin=apps::cisco::ssms::restapi::plugin 
--mode=licences --help

J'obtiens le message d'erreur suivant:

UNKNOWN: 500 Can't connect to api.ssms.com:443 |

Lors du déploiement de mes contrôles, j'obtiens le message suivant UNKNOWN: 500 Can't connect to api.ssms.com:443 |.

Cela signifie que Centreon n'a pas réussi à se connecter à l'API Cisco SSMS (api.ssms.com).

La plupart du temps, il faut préciser le proxy à utiliser pour requêter l'URL api.ssms.com en utilisant l'option --proxyurl='http://proxy.mycompany:8080'.

UNKNOWN: 501 Protocol scheme 'connect' is not supported |

Suite à la mise en place du proxy, j'obtiens le message suivant UNKNOWN: 501 Protocol scheme 'connect' is not supported |

Cela signifie que le protocole de connexion au proxy n'est pas supporté par la libraire LWP utlisée par défaut par le Plugin Centreon.

Cette erreur peut être résolue en utilisant le backend HTTP curl. Pour ce faire, ajoutez l'option --http-backend='curl' à la commande.

Comment puis-je supprimer les perfdatas count dans le cas où je ne souhaite vérifier qu'une seule application ?

Le Plugin permet de filtrer sur un ou plusieurs éléments mais permet également de récupérer l'ensemble des éléments si aucun filtre n'est spécifié. De ce fait, des perfdatas "globales" sur les statistiques des objets sont ajoutées par défaut. Il est possible de supprimer ces données de performance en appliquant le filtre suivant: --filter-perfdata='^$'.